UA-64572788-1

Sur un air de printemps

Sur un air de printemps

 

Je me suis laissé tenter par les dernières fleurs de mon jardin

Je ne souhaite pas les ramasser, elles sont tellement belles et si éphémère mais voila j’ai voulue amener un peu de soleil

DES ROSES

Et une de plus

DSC00304.JPG

Sur un air de déprime

Je vous mets une photo de la chambre du CHU de St Etienne ou a été hospitalisée ma maman qui soufre d’une maladie, de celle qui ne pardonne pas.

J’aimerais que tous les visiteurs et toutes les visiteuses fassent circuler ces photos.

C’est la réalité des hôpitaux publics français aujourd’hui, déprimant, dégueulasse, à la limite de l’insalubrité, une seule douche pour tout l’étage !!!!!....., pour au moins 50 chambres. Je n’invente rien.

Je suis allée voir la responsable et lui ai demandé si j’étais bien en France ou dans une quelconque république de derrière le rideau de fer du temps de la guerre froide……….

Cela n’a pas plu……

Et pour cause, lorsque j’ai aussi rappelé l’obligation de moyen devant la détresse de ma maman qui demandait si on pouvait lui donner de l’oxygène. Maman n’a jamais fumée, ni été en contact avec des fumeurs mais elle souffre d’un adénome carcinome pulmonaire

L’oxygène coute chère, véridique, c’est ce que m’a dit l’interne et vous comprenez la Sécu…….

Obliger de taper du poing et de pousser une gueulante pour sortir ma maman d’un CHU qui dernièrement se trouvait bien classé dans les journaux par rapport aux suivis des personnes souffrants de cancer…..

Que du pipeau, il existe bien un psychologue, mais il faut pleurer pour l’avoir, et même avec le rendez vous fixé, ma mère a attendu toute une journée, sans voir cette personne. Il doit y avoir une esthéticienne, je n’en suis pas sur….., bref vous êtes totalement abandonnée.

DSC00306.JPG

DSC00307.JPG

 

Commentaires

  • Bon courage, tes dernières roses sont superbes !
    On pourrait citer des tas d'exemples sur les hôpitaux ... le dernier pour moi : le père d'un ami était sous oxygène à l'hôpital, mais comme il n'y avait plus d'espoir, on l'a renvoyé chez lui, toujours sous oxygène dans l'ambulance. Mais arrivé chez lui, on a débranché le tuyau, car la bonbonne appartenait à l'hôpital ... il fallait en louer une pour qu'il l'ait à domicile, mais on ne leur avait rien dit ... donc, privé d'assistance respiratoire ... tu devines la suite :(
    Biz

  • Courage et ta maman a bien de la chance d'avoir une si gentille fille telle que toi .Bises à vous toutes !

Les commentaires sont fermés.